LIVRAISON GRATUITE AVEC ACHAT DE 75$ ET PLUS

Une brève histoire des cocktails à la bière

Une brève histoire des cocktails à la bière

Bien qu’au Noctem la bière soit notre spécialité, nous avons toujours voulu offrir un menu varié afin que les gens qui n’apprécient pas forcément la bière se sentent quand même les bienvenus dans notre pub. C’est pourquoi nous offrons aussi plusieurs cocktails sur notre carte. Les cocktails à base de bière sont souvent méconnus du grand public, et parfois même mal perçus, spécialement dans le monde de la microbrasserie puisque pour certains cela dénature le produit. Nous sommes d’avis que chacun devrait boire ce dont il a envie, tant que c’est bien fait.

Origines

Les cocktails à base de bière ne datent pas d’hier. Si la bière à été inventée il y a plusieurs millénaires en Mésopotamie et en Égypte Ancienne, nous pouvons retracer l’origine des cocktails à base de bière jusqu’à l’époque du roi Midas en 750 av. J-C. Les gens utilisaient plusieurs choses pour masquer le goût de la bière comme du miel, des herbes, des fruits et parfois même des ingrédients qui sortent un peu de l’ordinaire, comme des graines de pavot et des morceaux de granit. Mais pourquoi masquer le goût de la bière? Simplement car l’on n’a pas toujours été aussi doué pour brasser de la bonne bière. Le but à l’époque était donc de masquer le goût trop fort ou infecté de la bière. Il ne faut pas oublier aussi que le houblon n’était pas encore utilisé pour aromatiser la bière.

Les classiques

  • Black Velvet

Le Black Velvet est probablement le plus connu et le plus « mainstream » des cocktails à base de bière. Cependant, le Black Velvet n’a pas toujours été ce qu’il est aujourd’hui. Ce cocktail aurait été inventé en 1861 à Londres afin de rendre hommage au défunt prince Albert, époux de la reine Victoria. Les gens auraient ajouté à leurs flutes de champagne de la Guinness, la bière favorite du prince, pour lui rendre hommage. Avec le temps, le Black Velvet gagna en popularité, mais le champagne étant un produit dispendieux et peu accessible à la classe ouvrière, il fut remplacé par le cidre. Cette version, que nous consommons toujours aujourd’hui, était à l’époque mieux connue comme le Poor man’s Black Velvet, le Black Velvet du pauvre.

  • Michelada

Probablement le cocktail à la bière le plus populaire du Mexique, le Michelada se distingue par ses nombreuses versions et interprétations, un peu comme le Bloody Caesar. Un Michelada « classique » serait probablement fait à base de lager, jus de lime, sauce piquante et sel. Certains y ajoutent d’autres types de sauce comme de la sauce Worcestershire ou même de la sauce soja. On peut aussi y ajouter du jus de tomates ou du Clamato ainsi que différentes épices et garnitures. Son origine viendrait d’un certain Michel Ésper, un membre du Club Deportivo Potosino dans les années 1960. Il avait l’habitude de commander sa bière sur glace avec du jus de lime, du sel et une paille. Les autres membres du club ont aussi commencé à commander ce cocktail en y faisant référence comme la « limonade à Michel » ou Michel Limonada. Avec le temps le nom a été raccourci pour Michelada.

  • Shandy et Radler

L’origine du Shandy reste, encore aujourd’hui, assez nébuleuse. Le terme « Shandy » fut enregistré pour la première fois en Allemagne en 1888 et est vraisemblablement un dérivé du terme « Shandygraff » enregistré en Grande Bretagne en 1853. On peut donc estimer son invention au milieu du 19e siècle. Peu importe comment on le nomme, que ce soit Shandy, Radler, ou même panaché, en français, ce cocktail à base de bière est un des plus populaire et versatiles au monde. La base de ce cocktail est très simple : 50% lager ou Pilsner, et 50% limonade.  Aujourd’hui, le Shandy ne se limite plus qu’au combo lager / limonade. On retrouve plusieurs interprétations du Shandy fait à base de witbier, de berliner weisse, de saison et même d’IPA. La limonade peut aussi être substituée par des jus de fruits frais ou par votre soda préféré.

Avec le temps, les cocktails à base de bière se sont taillé une place de choix sur la carte du Noctem. Notre Calacampari est un bon exemple d’une variante du classique Shandy. La Calaca, notre Gose aux citrons confits, possède déjà de fortes notes citronnées rappelant la limonade. Nous y ajoutons du Campari, une liqueur Italienne possédant un profil amer qui n’est pas sans rappeler l’écorce de pamplemousse. Le mariage des notes sucrées, salées, amères, et citronnées en font un cocktail des plus rafraichissant. On vous attend chez nous pour un petit Shandy!

 

Auteur : Samuel Ouellet

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Avez-vous l'âge légal?

En cliquant, vous confirmez que vous avez l'âge légal de consommer de l'alcool.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique